MME MANASSA DANIOKO A LA TETE DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE : LE COURONNEMENTD\'UN PARCOURS EXCEPTION

Mme Manassa Danioko
La Cour constitutionnelle a un nouveau président. Il s’agit de Mme Manassa Danioko, magistrat émérite qui faisait déjà partie des membres sortants de l’institution. Réunie jeudi dernier, les conseillers de la Cour renouvelée l’ont élue comme président. Elle est avec Mme Fatoumata Diall, les deux femmes et les seuls membres reconduits du mandat précédent.


Les nouveaux conseillers ont été nommés suivant le décret n°2015 0031/ PRM du 2 février 2015. Excepté Seydou Nourou Keïta qui est administrateur civil, tous les autres membres de la Cour sont des magistrats pour la plupart chevronnés comme M’Pèrè Diarra (précédemment avocat général à la Cour supême), Mahamadou Boiré (qui fut également procureur général près la Cour suprême) ou encore Modibo Tounty Guindo qui a notamment siégé au Tribunal pénal international pour le Rwanda à Arusha (Tanzanie).
Seydou Nourou Keïta, lui, était jusqu’à sa nomination le secrétaire général adjoint à la présidence de la République. Il a été pendant des années l’un des piliers de l’Assemblée nationale d’abord comme député de l’ADEMA-PASJ, puis sous les couleurs du RPM.


Mme Manassa Danioko devient ainsi le cinquième président de la Cour après Abdoulaye Dicko, Abdrahamane Baba Touré, Salif Kanouté et Amadi Tamba Camara et la première femme à diriger l’institution. C’est le couronnement d’une très riche carrière. En effet, magistrat de classe exceptionnelle et doyen de corps, Mme Manassa Danioko est une icône de l’histoire de notre justice. Elle est née le 19 janvier 1945 à Kadiolo. Après son baccalauréat au lycée Terrasson de Fougères en 1966, elle décrocha une maîtrise en Droit. En 27 ans de carrière dans la magistrature, elle a occupé divers postes. Elle fut ainsi tour à tour juge d’instruction du tribunal de 1ère instance de S

       
  Recueil des textes fondamentaux   Relations extérieures   Liens utiles